Une femme sur un ordinateur
4 min

E-commerce B2B : le virement instantané accélère face aux moyens de paiement traditionnels

Entre les paiements par carte bancaire refusés pour cause de plafond insuffisant et les virements traditionnels abandonnés en cours de route par l’acheteur, le paiement en ligne B2B est longtemps resté un véritable chemin de croix pour les e-commerçants.

Mais les temps changent ! Avec l’avènement de nouveaux modes de paiement en ligne tels que le virement bancaire Open Banking, les e-commerçants B2B ont désormais de quoi offrir à leur clientèle une expérience de paiement simple, instantanée et sécurisée.

Les moyens de paiement B2B traditionnels en perte de vitesse

Carte bancaire, virement traditionnel, prélèvement bancaire… Les modes de paiement préférés des entreprises seraient-ils sur le point d’être remplacés ? Une chose est sûre, leurs limitations actuelles constituent de véritables obstacles à la conversion des sites e-commerces.

Prenons par exemple la carte bancaire.

Outre sa durée de vie limitée, le temps nécessaire à la saisie de ses informations, et ses risques inhérent de chargebacks ou de fraude, ce moyen de paiement présente un coût particulièrement élevé pour l’e-commerçant en raison de l’empilement des frais d’interchange prélevés par la banque émettrice, des frais ponctionnés par les réseaux (Visa, CB, Mastercard…) et des frais de la solution de paiement utilisée.

Mais ce n’est pas tout. Dans le contexte très précis des transactions e-commerce B2B, la carte bancaire présente une autre faiblesse critique : son plafond !

Or, un paiement par carte bancaire rejeté en raison d’un plafond insuffisant occasionne forcément une frustration importante du côté de l’acheteur, susceptible d’abandonner son panier au pire moment… Chiffres à l’appui.

Chiffres clés - Paiements et paniers d'achat

Le salut pourrait-il alors venir du virement traditionnel, voire du prélèvement bancaire ?

Pas vraiment. L’expérience de paiement par virement bancaire reste assez laborieuse pour l’acheteur. Il lui faut en effet ajouter manuellement votre IBAN et votre BIC, patienter jusqu’à 48h pour que vous soyez reconnu par la banque comme un bénéficiaire de confiance, puis initier le virement en ajoutant éventuellement une référence précise…

Autant d’opérations chronophages et sources d’erreurs qui ne prennent d’ailleurs pas fin avec l’exécution du virement ; un travail de réconciliation étant nécessaire a posteriori pour rapprocher votre facture de la transaction réalisée.

Quant au prélèvement, l’expérience de paiement n’est guère plus flatteuse pour l’acheteur et présente un vrai risque l’e-commerçant ; tout prélèvement pouvant être contesté par l’acheteur dans un délai de 8 semaines… Une éternité.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, en réponse aux lacunes des modes de paiement traditionnels B2B, l’industrie du paiement rivalise aujourd’hui d’ingéniosité pour proposer de nouvelles solutions innovantes.

Portefeuilles électroniques, plateformes de paiement digitales (Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay…) et autres solutions BNPL se multiplient ainsi avec de nouvelles propositions de valeur spécifiques pour l’acheteur.

Malheureusement, cette offre pléthorique de modes de paiement n’est pas forcément synonyme d’une meilleure expérience utilisateur, mais pose en revanche de nouveaux défis aux e-commerçants, notamment en termes d’intégration et de maintenance.

Le virement instantané, arme fatale de l’e-commerçant B2B

Qu’on l’appelle virement instantané ou paiement compte à compte instantané, le virement Open Banking est une transaction SEPA réalisée en moins de 10 secondes.

Accessible sur le marché français depuis 2018, le virement instantané bénéficie d’un taux de pénétration en forte progression, à tel point que la Banque centrale européenne prévoit qu’il pourrait déjà représenter près d’un paiement sur quatre en 2025 !

Comment expliquer un tel succès ?

Côté acheteur, le virement instantané s’inscrit dans la continuité du virement traditionnel. Il jouit donc d’un capital confiance élevé par rapport aux autres modes de paiement innovants. Mais bien qu’assimilable au bon vieux virement bancaire, ce virement de nouvelle génération présente tout de même quelques innovations radicales à l’origine de son succès.

Quasi-instantané quels que soient le jour et l’heure de la semaine auprès des établissements bancaires enregistrés et réalisable en quelques clics (sans ajout de bénéficiaire et sans même quitter le site ou l’application e-commerce), le virement Open Banking fait entrer l’expérience de paiement B2B dans une nouvelle dimension.

Avec lui, les tâches fastidieuses de l’acheteur disparaissent grâce à des ordres de virement pré-renseignés, à une authentification bancaire immédiate et à une réconciliation automatique ; de quoi donner le sourire à l’acheteur et doper vos taux de conversion.

Si la fluidité de l’expérience de paiement caractérise le virement instantané, ce dernier se démarque aussi des modes de paiement traditionnels de par son niveau de sécurisation élevé, sa grande flexibilité et son faible coût.

En effet, à la différence de la carte bancaire, le virement instantané ne vous expose pas au risque de chargeback et réduit jusqu’à 100 fois le risque de fraude.

Pour les cas d’usage où les paniers clients peuvent être élevés (grossistes, vendeurs de matériaux, boutiques de luxe, voyagistes…), les plafonds de paiement élevés du virement Open Banking (jusqu’à 100 000€ pour les comptes professionnels) et l’absence de date de péremption en font également un mode de paiement B2B idéal.

Tableau de comparaison des modes de paiement en ligne B2B :

Tableau Comparatif Paiements

Une expérience de paiement intégrée

Qu’elle soit réalisée via votre CMS ou directement dans vos systèmes, l’intégration du virement instantané Bridge ne demande que quelques clics.

Outre les avantages passés en revue, le fait de disposer d’une solution de paiement intégrée présente également des atouts évidents en termes de gestion de trésorerie avec la possibilité d’être payé plus rapidement (via l’insertion par exemple d’un lien de paiement au sein même de vos factures), mais aussi de relancer vos clients de façon opportune à l’aide par exemple d’un mail Pay-By-Link cross-plateforme (mobile et desktop).

En dépit de la prolifération des solutions de paiement, multiplier à tout va les modes de paiement n’est pas forcément aujourd’hui la meilleure approche pour améliorer ses taux de conversion en B2B.

Pour les hauts paniers d’achat, la clé réside en effet davantage dans l’adoption de systèmes de paiement intégrés capables de contourner les obstacles rencontrés par les modes de paiement traditionnels. Découvrez comment augmenter vos taux de conversion avec le virement instantané Bridge.

Prêt à démarrer un projet ?

Si vous recherchez une solution sur-mesure, une assistance de qualité et personnalisée pour vos projets d’Open Banking, contactez notre équipe.