#
2 min

Qu’est-ce que l’Open Banking ?

1. Open Banking : une définition double 

L’Open Banking, ou système bancaire ouvert, en définition, est un terme utilisé pour parler des innovations et technologies financières qui ont émergées en Europe depuis la DSP1 en 2007. 

Sa définition est large. Dans un sens théorique, l’Open Banking désigne une volonté d’ouvrir le secteur bancaire et de le rendre plus transparent, c’est-à-dire de partager les données des clients des acteurs bancaires. Dans un sens plus pratique, l’Open Banking fait référence et repose sur l’utilisation d’API (Application Interface Programming) pour permettre à des développeurs tiers de construire des applications et des services innovants à partir des données bancaires issues des institutions financières. 

2. Comment est né l’Open Banking ? 

La mise en place des Directives sur les Services de Paiement (DSP) depuis 2007 ont dessiné l’ouverture progressive de l’industrie bancaire. 

La DSP1 est à l’origine du mouvement ouvrant le marché à de nouveaux entrants, en particulier les fintechs proposant des moyens de paiement innovants ou de nouvelles expériences de gestion d’argent, générant ainsi de l’innovation au sein de l’industrie bancaire. Mais c’est l’entrée en vigueur progressive de la DSP2 depuis 2018 qui a accéléré le développement de l’Open Banking. En effet, la DSP2 oblige les banques à partager les données bancaires de leur clients lorsqu’il y consent avec des développeurs tiers, tout en faisant de la sécurité et de la confidentialité son enjeu central. 

Ces législations européennes successives montrent bien une ambition européenne de générer de l’innovation au sein de l’écosystème bancaire afin de permettre le développement de leaders mondiaux. 

3. Comment protéger les données personnelles dans ce cadre ? 

Les entreprises exploitant l’Open Banking sont également soumis aux régulations imposées par le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles). Ainsi, le partage de ces données est totalement dépendant du consentement libre des utilisateurs, signifié par une action (clic spécifique, signature…). De nombreuses mesures sont donc mises en place pour assurer la protection des données personnelles des utilisateurs. 

4. Quelles opportunités ? 

L’Open Banking dessine de nombreuses opportunités, en particulier en ce qui concerne l’expérience client. Cela s’illustre avant tout dans la création de nombreuses fintechs destinées à l’agrégation de comptes en banque, le coaching budgétaire ou encore à la création de solutions permettant de réinventer de nombreuses expériences bancaires ou crédit , parmi lesquelles Bridge créé par Bankin. 

L’Open Banking s’impose finalement comme une nécessité, pour faire adapter l’industrie bancaire aux nouvelles demandes des consommateurs en termes d’interfaces et d’innovations technologiques. 

Vous voulez en savoir plus sur l’Open Banking ? Vous avez un projet en cours de développement ? Contactez-nous. 

Prêt à démarrer votre projet ?