Gestion de trésorerie - comment l'Open Banking accélère le cash management
5 min

Gestion de trésorerie : comment l’Open Banking accélère le cash management

Depuis quelques années, la digitalisation de la finance et de ses services remodèle considérablement l’écosystème financier. Les fintechs ne cessent de mettre à disposition des innovations qui transforment les métiers traditionnels tels que la gestion de trésorerie. 

L’Open Banking génère de nombreuses opportunités que les fintechs saisissent : un phénomène est notamment visible pour la gestion de trésorerie, c’est l’accélération du cash management. Étudions le phénomène ensemble.

1. Qu’est-ce que l’Open Banking ?

Avant toute chose, définissons le terme d’Open Banking. L’Open Banking, ou système bancaire ouvert, est un terme utilisé pour parler des innovations et technologies financières qui ont émergé en Europe depuis la DSP1 en 2007. Sa définition est large.

Dans un sens théorique, l’Open Banking désigne une volonté d’ouvrir et libérer le secteur bancaire et de le rendre plus transparent, c’est-à-dire de favoriser la concurrence entre les acteurs traditionnels du secteur et des nouveaux entrants, puis améliorer les services et la sécurité pour les citoyens.

Dans un sens plus pratique, l’Open Banking fait référence et repose sur l’utilisation d’API (Application Programming Interface) pour permettre à des développeurs tiers de construire des applications et des services innovants à partir des données et des interfaces bancaires issues des institutions financières (les banques).

L’Open Banking permet aux acteurs de la finance et de la fintech de créer des services financiers compétitifs et innovants. L’Open Banking permet de simplifier la gestion des finances d’entreprises, facilite le suivi et la gestion de trésorerie, démocratise l’octroi de crédit ou encore développe des programmes de fidélité. 

2. Suivi de la trésorerie en temps réel

D’une part, grâce à aux fonctionnalités d’Open Banking intégrées dans les logiciels de gestion, les entreprises récupèrent de manière centralisée l’ensemble de leurs relevés de comptes, et cela en temps réel. Cela a une influence directe sur l’utilisation classique d’un abonnement de télétransmission avec chaque banque pour la récupération des relevés quotidiens avec, dans de rares cas, l’accès à un relevé intraday.

L’open banking apporte une vision en temps réel des écritures et des soldes. Les entreprises voien d’un bon œil l’accès à l’information bancaire en temps réel et en continu.

Connectés par API bancaires, les logiciels équipés d’une solution d’Open Banking offrent des outils essentiels aux trésoriers, de façon rapide et sécurisée :

– la connexion à tous les types de comptes bancaires
– la récupération en temps réel des données bancaires
– la catégorisation automatique et intelligente des données
– l’enrichissement des données bancaires

Cela permet donc aux trésoriers d’entreprises de bénéficier d’un état clair et instantané des positions de trésorerie en temps réel et sur plusieurs comptes bancaires

Les trésoriers sont donc équipés pour soumettre des prévisions plus efficaces et réduire l’exposition aux risques de change et de liquidité. L’Open Banking soulage ainsi les trésoriers et leur permet d’allouer plus de temps aux tâches à forte valeur ajoutée :

– anticiper davantage
– réaliser des prévisions plus précises
– engendrer une gestion de trésorerie plus stratégique et performante

3. L’initiation de paiement

D’autre part, l’initiation de paiement par virement Open Banking est une élément clé de l’accélération du cash management. 

Les entreprises utilisent le virement Open Banking :

– tant pour payer : émission d’une demande de virement de l’entreprise depuis une banque pour débiter un de ses comptes dans une autre banque au profit d’un tiers

Ici le virement Open Banking permet faciliter la centralisation des paiements. 

– que pour encaisser : émission à la banque de son débiteur d’une demande de paiement que le débiteur n’aura plus qu’à valider pour qu’un virement soit initié. Ici, avec des technologies comme le paiement par lien, le virement Open Banking crée un nouveau mode d’encaissement et met en danger le prélèvement puisque l’initiation de paiement ne nécessite pas la lourde gestion d’une base des mandats.

De façon générale, l’initiation de paiement Open Banking présente des atouts majeurs.. Pour les éditeurs de logiciel de gestion des finances d’entreprises, pour les acteurs du e-commerce ou pour toutes les entités opérant des services de paiement, il devient une solution de paiement incontournable qui enrichit les services. 

– Facile à intégrer au sein de votre logiciel de gestion de trésorerie. Le parcours est personnalisable avec votre logo et optimisé pour vos clientsIl améliore l’expérience utilisateur car il permet à vos clients de ne pas quitter votre logiciel de gestionLe paiement se fait en quelques clics : pas besoin d’entrer le montant ni d’enregistrer l’IBAN dans la liste de bénéficiaires de confianceLes paiements sont directement intégrés dans votre logiciel pour une réconciliation facilitée

En plus, il comporte les avantages du transfert bancaire en tant que solution de paiement :

– Les plafonds de paiement sont élevés et les contraintes de dates d’expiration disparaissentLa transaction est irrévocable une fois initiée (à partir de la réception de l’ordre de virement par le gestionnaire de compte) et sécurisée avec un risque de fraude limitéIl présente un tarif compétitif (en particulier pour les paiements professionnels) et il devient instantané, selon les banques

4. Le paiement instantané

Pour rappel, le virement instantané (ou Instant Payment) permet l’émission de virements jusqu’à 15 000 € (avant de passer à 100 000 € le 1er juillet 2020), 24/7/365, et avec une disponibilité des fonds sous 20 secondes.

Ce nouveau mode de paiement, encore en développement dans certains établissements bancaires, est utile pour les paiements en retard, les versements de fonds à des assurances, à des assurés pour finaliser les démarches d’inscription…etc.

Il remodèlerait également la gestion de trésorerie traditionnelle  puisque des équilibrages de comptes sont réalisables (éventuellement en plusieurs virements) en dehors des heures de compensation bancaire.

Cependant, toutes les banques ne proposent pas ce service aux professionnels et aux entreprises et les coûts unitaires restent variables.

5. Comment choisir une solution d’Open Banking adaptée ?

La conjugaison de ces services et de ces innovations est une opportunité à saisir pour les trésoriers. Ces derniers s’affranchissent des banques et peuvent gérer leur trésorerie en temps réel avec plus de finesse. Le cash management s’accélère, c’est une réalité.

Les solutions d’Open Banking adaptées mettent en avant leurs services, généralement accompagnés d’offres de rapprochement, de placement ou d’emprunt. Un nouvel écosystème éclôt grâce à elles ! 

Bridge est une solution leader qui développe des expériences digitales de paiement performantes.  Experte de la connexion bancaire, la solution Bridge est connectée à plus de 200 institutions financières et enrichit déjà plusieurs solutions de gestion de finances. Vous souhaitez intégrer Bridge pour rendre la gestion de trésorerie plus performante ? Rendez-vous ici 

Prêt à démarrer un projet ?

Si vous recherchez une solution sur-mesure, une assistance de qualité et personnalisée pour vos projets d’Open Banking, contactez notre équipe.